UNE COMÉDIE ROMANTIQUE (critique)

Disponible mercredi sur grand-écran, Une Comédie Romantique, le premier long-métrage de Thibault Segouin en tant que réalisateur, est une jolie surprise.

Synopsis : Après avoir disparu du jour au lendemain, César réapparaît dans la vie de Salomé et découvre qu’il est le père d’une petite fille de 3 ans. Cette fois, il va tout faire pour être à la hauteur de leur histoire.


Alex Lutz et Golshifteh Farahani incarnent ce couple qui se retrouve, et qui, malgré les années et la colère ne peut s'empêcher de s'aimer. Lui, doux baroudeur mélomane et mythomane, musicien sans le sous confronté à la découverte de sa paternité. Elle, mère célibataire emplie de colère froide et de passions refoulées. Ces deux-là vont s'aimer certes, mais c'était sans compter sur le retour de César dans ses travers. Aussi touchant qu’insupportable, Alex Lutz incarne avec justesse ce pommé fantasque, aux prises avec ses démons. Bien qu’empêtré dans ses mensonges, il apporte une tendresse et une douceur au film, empreinte d'une certaine mélancolie : de regrets mêlés à l'espoir de mieux faire, d'être à la hauteur. Salomé, quant à elle, est loin des clichés de la demoiselle en détresse qui attend le retour de son sauveur. Loin de s'en laisser compter, elle challenge et dynamise l'action de par sa méfiance ; à la recherche de preuves qui lui feront baisser sa garde. Le soin et l'équilibre prit à l'écriture des personnages se prolongent dans le film jusqu'aux personnages secondaires (entre autre le frère et le père de César), et nous offre une palette de personnages hauts en couleur, et terriblement drôles et attachants.


Thibault Segouin connaît les codes de la comédie romantique et s'en amuse, il distille tout ce qui fait la bonne recette de ce genre (souvent sous-estimé) : les preuves d'amour, la reconquête, les pointes d'humour, les moments doux et ceux qui fâchent... Le tout dans un univers tendre et coloré. En effet, l'intégralité du film est tourné à Montmartre. Loin des clichés des cartes postales, le film nous invite à une déambulation bucolique dans ce petit village au cœur de Paris. L'authenticité et l'énergie du film sont soulignés par une mise en scène simple mais efficace, et les habitudes de quartier des personnages : ses commerces, ses bars, ses restaurants, et ceux qui les animent et y habitent. Mais surtout par cette ambiance propre à Montmartre, où César, malgré une carrière musicale qui ne décolle pas, peut mener sa vie de bohème. Car comme le disait un autre cinéaste, lui aussi épris de Montmartre :

« Les temps sont durs pour les rêveurs. » Jean-Pierre Jeunet, Amélie Poulain

C'est exactement ce que le film nous donne à voir, le portrait d'un doux rêveur qui se heurte à la réalité du monde, et qui cherche son salut dans son histoire d'amour.

Une Comédie Romantique est une petite bulle de tendresse, qui donne envie de tomber amoureux et de rêvasser dans les rues de Montmartre.