• Amandine Thieulent

PETTRIVIEW #20

Pour ce nouveau PETTRIVIEW, Amandine Thieulent vous propose de faire tour d'horizon culturel complet avec une expo, une pièce de théâtre, un roman et une série - à découvrir absolument cet été !


Exposition : Destination Cosmos, l'ultime défi (à L'Atelier des Lumières à Paris jusqu'au 31 juillet 2022)

En 2021, L'Atelier des Lumières inaugurait sa nouvelle exposition « Destination Cosmos, l'ultime défi » en collaboration avec le CNES (Centre National d'Études Spatiales). Face au succès de ce voyage spatial, l'Atelier décide de reprogrammer l'exposition en nocturne pour l'été 2022. Les 3300m² dédiés à l'art numérique plongent ses visiteurs dans une totale immersion (grâce à ses techniques de mapping) dans l'espace et la musique. Le spectateur déambule à la découverte du système solaire et de ce qui l'entoure. Sillonner les cratères martiens, voler près du soleil et plonger dans les étoiles, autant de rêves que les images de la NASA, l'ESA et le CNES nous permettent d'approcher. Sur un accompagnement musical de Wagner aux Rolling Stones, le voyage dans l'espace prend son temps, et laisse les visiteurs planer dans une atmosphère poétique. L'histoire de la conquête spatiale n'a pas fini de fasciner les grands comme les petits, ici : plus de 800 images incroyables permettent au public d'y prendre part, et de découvrir de quoi est composé notre univers. Cette rétrospective prend fin le 31 juillet 2022, il vous reste donc deux jours pour la découvrir ! Mais, aux vues de son succès, il est fort à parier que son retour se fera prochainement, à surveiller donc…


Roman : Le Réseau Corneille de Ken Follett

« Au cours de la Seconde Guerre Mondiale, les services spéciaux britanniques envoyèrent en France cinquante femmes agents secrets. Trente-six d'entre elles survécurent. Les quatorze autres firent le sacrifice de leur vie. C'est à elles toutes que ce livre est dédié. »

Entre roman d'espionnage et roman de guerre, Ken Follett nous invite ici à suivre le parcours de Betty, officier de l'armée anglaise, mais surtout espionne du SOE (Special Operations Executive). Dans la France de 1944, celle-ci monte une équipe hors du commun, afin de saboter les communications allemandes et de faciliter le débarquement des alliés. Inspiré de faits réels, on assiste à la naissance du réseau Corneille, premier réseau de femmes espionnes, aux personnalités bien tranchées et variées, sur lesquelles repose le cœur émotionnel du roman. L'ingénue, la taularde, l'aristocrate et la travestie vont faire front afin de mener à bien leur mission. Comme à son habitude, Ken Follett conserve une simplicité de style et de prose qui en fait un roman qui se dévore. Entre les nombreux rebondissements de l'intrigue se glissent des faits historiques biens documentés, mais aussi de l'aventure, de l'amour et du suspense. Une lecture légère et captivante qui plonge lecteur au cœur de la France de 1944.


Théâtre : L'Écume des Jours (au Lucernaire de Paris, par la Compagnie Les Joues Rouges)

« Cette histoire est entièrement vraie puisque je l'ai imaginé d'un bout à l'autre. » - Boris Vian.

Le théâtre du Lucernaire (Paris 6eme) accueille actuellement, et ce jusqu'au 21 août 2022, la troupe Les Joues Rouges et l'univers poétique de Boris Vian, à travers l'adaptation de son grand succès L'Écume des Jours. Spectacle musical inspiré du roman et des chansons de l'écrivain créé et mis en scène par Claudie Russo-Pelosi. L'Écume des Jours plonge les spectateurs dans un univers fantasque et bouillonnant, porté par des airs de jazz. En effet, le fameux pianocktail fait partie intégrante de la mise en scène, et rythme le spectacle alternant entre des airs de Duke Ellington, et les compositions de l'écrivain. L'occasion de (re)découvrir le répertoire et le talent de parolier de Boris Vian. Une pièce à la saveur particulière, dans laquelle s'entremêlent une large palette d'émotions, brillamment amenées par une troupe de comédiens aux moult talents : slam, poésie, danses et guitares accompagnent Colin dans sa recherche du grand amour. Alors, si vous avez envie de parler aux souris, d'écouter ou lire du Jean-Sol Partre, et de maudire les nénuphars, courez-y vite !


Série : Only Murders in the Building (saison 2, dispo sur Disney+)

Depuis quelques semaines sur Disney+, c'est le retour tant attendu de Mabel (Selena Gomez), Charles (Steve Martin), et Oliver (Martin Short) ! La saison 1 de Only Murders in the Building avait su séduire le public à travers une recette simple : une intrigue policière à l'ancienne, narrée à travers un médium de son temps : le podcast ! Plus précisément ici, les podcast true crime. Dans cette nouvelle saison, en cours de diffusion (un nouvel épisode chaque mardi), nous avons le plaisir de retrouver notre trio de choc intergénérationnel, toujours aussi soudé et touchant : prêts à tout pour se disculper et résoudre le nouveau crime qui a eu lieu dans leur immeuble new-yorkais. Après la découverte des quelques premiers épisodes, on peut affirmer sans hésiter que la vibe qui avait fait le succès de la première saison est toujours présente, mais que la série a également l'intelligence de se renouveler en creusant d'avantage l'histoire de ses personnages principaux, ainsi que celle de l'immeuble lui-même. On rit, on est ému, et on cherche l'assassin ! Une série comme un petit bonbon plein de piquant, dont on a hâte de découvrir la suite !

0 commentaire