• La rédaction PETTRI

PETTRI's GEMS #5

Chaque semaine, PETTRI vous concocte une liste de pépites de films méconnus, peu reconnus ou des classiques oubliés pour les curieux.ses en quête de découvertes filmiques ! Cette semaine, 3 romances hivernales :


BRÈVE RENCONTRE (BRIEF ENCOUNTER, 1945, David Lean)

Chef d’œuvre romantique absolu (parmi les nombreux chefs d’œuvre du réalisateur) : on assiste ici à une étude de l’intime et à la naissance du sentiment amoureux entre deux personnes, chacune mariées, qui se rencontrent par hasard dans une gare, lieu symbolique de passage. Le cadre quotidien est ainsi dépeint avec une grande justesse. Quant à l’écriture et la mise en scène, elles sont d’une délicatesse infinie, avec quelques plans plus composés très marquants. Dans leurs silences, leurs non-dits et leurs regards, Celia Johnson et Trevor Howard sont extraordinaires. On n’a pas vraiment fait mieux depuis, alors ça vaut bien un (re)visionnage.


ENTRE DEUX RIVES (THE LAKE HOUSE, 2006, Alejandro Agresti)

Une histoire d’amour sur deux personnes discrètes, qui démarrent une correspondance temporelle via la boîte aux lettres d’une maison au bord d’un lac. 12 ans après Speed, l’alchimie du couple Sandra Bullock - Keanu Reeves fonctionne toujours aussi bien. On note aussi les belles performances de Christopher Plummer et Ebon Moss-Bachrach. De plus, la mise en scène est remarquable : Chicago est superbement filmé, avec ce mélange de nature et de building, et l’utilisation du reflet des vitres. Pour finir de vous convaincre, le merveilleux roman Persuasion de Jane Austen tient une place importante, et il y a deux chansons absolument sublimes de Paul McCartney. Magnifique film dont la dernière scène vous bouleversera.


DIX HIVERS À VENISE (DIECI INVERNI, 2009, Valerio Mieli)

Hiver 1999, l'extraverti Silvestro rencontre la réservée Camilla. Adapté de son roman, Valerio Mieli réussit son premier passage derrière la caméra grâce à la douce mélancolie émanant de son écriture et de sa mise en scène, et à ses deux acteurs fantastiques (Isabella Ragonese et Michele Riondino). Les décors ont rarement été montrés au cinéma : Venise et sa lagune, sans les touristes, dans le froid et la neige. Se passant en Italie mais aussi en Russie, ce long-métrage italien raconte le hasard et les aléas du temps et des années qui passent, ne faisant que renforcer le lien de deux personnages qui évoluent. Et cela donne un bijou à découvrir d’urgence !


0 commentaire