• La rédaction PETTRI

PETTRI's GEMS #12

Chaque semaine, PETTRI vous concocte une liste de pépites de films méconnus, peu reconnus ou des classiques oubliés pour les curieux.ses en quête de découvertes filmiques !


BLINDSPOTTING (2018, Carlos Lopez Estrada)

Débarquée de nulle part, cette petite bombe indé avec Daveed Diggs (Hamilton) et Rafael Casal vient explorer la petite banlieue de la baie d’Oakland en Californie, sur fond de questions raciales et sociales, à travers un point de vue coup de poing et musical. Collin est en probation et peine à aller au bout des trois derniers jours de sa condamnation, assistant même à une bavure policière. Autant par la forme que le fond, Blindspotting étonne et résonne, avec talent et maestria, pour une puissance émotionnelle et thématique dingue. L’archétype-même du PETTRI’s GEMS !



KICKS (2016, Justin Tipping)

Petit film indé sans aucune pretention, Kicks raconte l’histoire du jeune Brandon, 15 ans, qui vit dans le ghetto d’Oakland en Californie. Dans la simplicité de sa famille sans le sou, il rêve d’une paire de baskets qu’il réussit finalement à acquérir après quelques magouilles et qui font leur effet quand il décroche enfin un rendez-vous avec une fille de son âge. Mais c’est sans compter sur les petits caïds de son quartier qui lui volent ses chaussures toutes neuves dans une relecture contemporaine du Voleur de bicyclette de De Sica. Aidé par deux amis, Brandon se lance à la recherche de ses baskets adorées, essuyant évidemment quelques couacs et une certaine dose d’onirisme, auprès d’un cosmonaute notamment. Conte moral et initiatique, Kicks est une vraie bonne surprise, très actuelle et touchante, dans un joli coup d’essai de son réalisateur.


MID90S (2018, Jonah Hill)

Autre premier film, mais celui d’un acteur passé réalisateur qu’on connaît bien, puisque Jonah Hill est un fer de lance de la comédie US (Knocked Up, Superbad), mais aussi et de plus en plus du drame (Moneyball, Le Loup de Wall Street). Il passe ici derrière la caméra sous la bannière ultra-arty A24 pour mettre un film qu’on imagine très personnel, dépeignant l’enfance d’un garçon ne trouvant sa place nulle part au milieu des années 1990, et qui fait la connaissance d’un groupe d’ados skateurs avec lesquels il se lie d’amitié, en plus que de développer une passion pour la discipline. À la maison, sa mère célibataire absente et son grand frère violent n’aident pas. Réalisé avec délicatesse et justesse, Mid90s est un très beau film sur la jeunesse et sa fougue, sur l’adolescente et ses questionnements, sur une époque et ses problématiques. Très gros coup de cœur.

0 commentaire