• Noémie Contant

DISCO ELYSIUM (critique)

Premier jeu du studio estonien ZA/UM, Disco Elysium est venu réveiller le milieu du RPG isométrique en 2019 avec son univers travaillé et son système de jeu novateur. Maintenant traduit en français, c’est une expérience à ne pas manquer !

Dans un motel miteux du quartier de Martinaise, dans la ville de Révachol, un détective se réveille dans une chambre d’hôtel ravagée, sans badge et sans pistolet. Son système limbique et son cerveau reptilien se font la guerre, tandis que des vagues souvenirs d’une femme l’envahissent. En dehors de ça, plus rien. Vous ne comprenez rien ? Bienvenue dans Disco Elysium.

Dans Disco Elysium, vous jouez un personnage amnésique après une soirée bien arrosée (mais son amnésie y est-elle liée ?). L’avantage du personnage amnésique, c’est que c’est une toile vierge : quel genre de personne ou de policier est-ce ? C’est à vous de le choisir. Un écran au début de jeu vous permet de répartir vos points de compétences, en bon RPG. Vous pouvez soit choisir entre des archétypes, soit décider de concevoir votre personnage vous-mêmes. Il y a quatre grandes familles de compétences : Intellect, Psyché, Physique et Motricité. Allez-vous être une brute épaisse ou un grand intellectuel capable de faire avouer n’importe qui ? Ou allez-vous décider d’être le valet de tout mais le maître de rien ? Vous pouvez aussi passer votre temps à prendre du speed et boire des bières pour doper vos compétences mais cela risque d’avoir des effets sur votre santé…

Ces compétences permettent ainsi de débloquer les situations de différentes façons, grâce à des jets de dé. Si Disco Elysium propose un univers très différent d’un RPG plus classique (pas de dragons ici mais un XXème siècle alternatif sur fond de guerre des classes), il en intègre cependant parfaitement les codes. On se crispe ainsi avant un jet de dé délicat, dont un échec peut avoir des répercussions importantes sur le cours du jeu.

Le jeu peut en effet être différent selon les choix que vous avez faits et les lancers que vous avez réussis ou non. Vous pouvez en découvrir plus sur les personnages qui vous entourent à travers les dialogues très aboutis, ainsi que sur vous-même par le biais des réflexions. Hé oui, comme dit précédemment, vous êtes amnésique : il serait ainsi de bon ton d’essayer de vous rappeler un minimum qui vous êtes. Quel type de flic êtes-vous ? Etes-vous un libéral ou un pur communiste ? Et c’est pas le tout mais… Où habitez-vous ? Toutes ces réponses, vous pourrez l’obtenir par vos choix de dialogues et par les réflexions, que vous devrez intégrer afin de façonner la personnalité de votre héros et débloquer des bonus.

Malgré cette impression de liberté et d’ouverture et quelques quêtes annexes sympas, on peut pourtant reprocher à l’histoire d’être finalement assez linéaire, voire de faire tomber un peu le soufflé à la fin. Car vous êtes à Martinaise pour une raison : un homme a été retrouvé pendu et lynché, à vous de comprendre pourquoi et par qui. On peut également trouver le contexte socio-politique de l’histoire parfois un poil lourd avec de très nombreuses informations à intégrer. Malgré tout, on se laisse bien prendre au jeu, on se maudit quand on foire une phase délicate et on se réjouit d’avoir enfin réussi à faire parler un personnage récalcitrant. Certains moments du jeu sont même assez émouvants car on s’attache vraiment aux différents personnages, qui ne sont généralement pas manichéens et ont tous leur part d’humanité. L’univers de Disco Elysium est également porté par une très belle bande-son composée par le groupe British Sea Power et des doublages de personnages vraiment réussis, permettant une immersion totale à Révachol dont on a du mal à se sortir une fois le PC éteint.

Depuis fin 2020, Disco Elysium est disponible en version française pour PC et Mac, avec un portage sur consoles prévus en 2021. Pour 40 euros, je vous conseille de ne surtout pas hésiter à vous plonger dans Disco Elysium et enfin faire régner la loi dans les rues de Martinaise (ou de les faire tomber dans l’anarchie et la corruption ? Vous choisissez).

0 commentaire