• Jofrey La Rosa

BARB AND STAR GO TO VISTA DEL MAR (critique)

Mis à jour : févr. 18

Barb & Star Go to Vista Del Mar est la nouvelle comédie écrite et interprétée par le duo de Bridesmaids : Kristen Wiig et Annie Mumolo. Échec ou réussite ? Résultat sur PETTRI.

Sorti un peu de nulle part, Barb & Star Go To Vista Del Mar se retrouve directement sur les plateformes de VOD, alors même qu’il faisait figure d’exception à bien des égards. Prévue originellement pour les salles, cette pure comédie, loufoque et faisant tapis sur à peu près tous les angles comiques, donnait en effet la place qui lui est due à ce genre conspué de nos jours. Mais c’était avant la crise sanitaire, qui l’a d’abord mis de côté, avant de la sacrifier à l’autel du contenu “à la maison”. Tant pis pour le retour de la comédie US au cinéma. Reste le film en lui-même. Et le retour de l’association Kristen Wiig- Annie Mumolo, 10 ans après leur chef d'œuvre Bridesmaids.


Leur coup d’essai, produit par Judd Apatow et réalisé par Paul Feig, mettait un coup de pied à la fois dans la comédie US très mâle de l’époque, et dans la comédie romantique, très gentille et balisée. Bridesmaids mettait en scène Wigg dans la peau d’une demoiselle d’honneur un peu paumée, qui doit organiser le mariage de sa meilleure amie (Maya Rudolph). À l’époque, Mumolo s’était contentée d’une apparition, mais ici, elle s’oppose à son amie et co-scénariste pour une comédie all-in, à la croisée des chemins de plein de choses antidatées. Barb & Star Go To Vista Del Mar se place en effet entre la comédie vacancière et ensoleillée, la comédie plus sensible, la comédie over-the-top type Austin Powers ou Zoolander, le tout dans un environnement plus qu’hostile pour un genre qu’on ne trouve plus au cinéma, et rarement sur les plateformes - à notre très grand regret. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les deux femmes avaient fait des réserves, parce qu’elles livrent un film aussi fou que drôle, aussi décalé que réussi. Réalisé par Josh Greenbaum (New Girl, Fresh Off the Boat), le film cumule deux rôles de Kristen Wiig, jouant à la fois une des deux héroïnes et la méchante, Annie Mumolo avec une permanente infernale, un Jamie Dornan très bien en bellâtre épris et dominé, mais aussi Damon Wayans Jr en agent pas si secret et quelques autres têtes plus ou moins connues vraiment hilarantes, comme Michael Hitchcock et le tout jeune Reyn Doi.


Barb et Star sont inséparables. Ces quarantenaires permanentées, qui ont toutes les deux soufferts amoureusement ont trouvé un réconfort mutuel indispensable. Mais alors qu’elles perdent leur emploi, les deux femmes décident de passer quelques jours de vacances en Floride, au moment même où une méchante démoniaque prévoit d’y tuer tout le monde. On pense forcément à Austin Powers et Zoolander, comme dit précédemment, mais à la sauce Wigg-Mumolo, des vannes à contretemps venant ça et là rythmer une comédie inspirée. Le fait de couper systématiquement vers leurs (fausses) amies restées au bercail et leur groupe de discussion, alors que Barb et Star vivent des aventures extraordinaires à Vista Del Mar est un procédé simple mais ultra efficace. Éclats de rire garantis. Mais c’est loin d’être les seuls moments avec cette qualité comique. En effet, le film regorge de petits et grandes trouvailles de comédie, pour un résultat enlevé et provoquant une réelle bouffée d’air frais dans un genre dont on est vraiment en manque. Qui plus est par des orfèvres de la discipline. En effet, retrouver Wiig et Mumolo est un plaisir de tous les instants, à découvrir d’urgence. En espérant que la comédie US revienne sur le devant de la scène… en force.

0 commentaire